LES ORIGINES DE LA MÉSOTHÉRAPIE

Les origines de la mésothérapie

L’insertion d’aiguille(s) pour le soulagement des maladies a une longue histoire, à partir d’Hippocrate (400 avant J.-C.) qui utilisait une application locale de cactus pour les douleurs de l’épaule, les Chinois utilisant l’acupuncture (depuis 2000 ans) et ensuite, l’injection de substances suite à l’invention de l’aiguille creuse depuis le XIXe siècle. Les origines de la mésothérapie

Les débuts Les origines de la mésothérapie

La mésothérapie est une technique médicale mise au point en 1952 par le célèbre médecin français, le Dr Michel Pistor, pour la prise en charge de la douleur et des troubles vasculaires. Pistor a reçu la Légion d’honneur, la plus haute distinction accordée aux personnes considérées comme des héros nationaux ayant accompli des exploits importants en France.

Tout a commencé lorsque Pistor a injecté de la procaïne par voie intraveineuse pour traiter un asthmatique, et a découvert que, bien que l’état initial ne s’améliorait pas, la déficience auditive du patient le faisait. Dans le but de renforcer l’effet, Pistor a injecté de petites doses de procaïne à une profondeur de 3 à 5 mm autour de la zone cible, c’est-à-dire l’oreille elle-même. À partir de ce moment, de nombreux patients sourds ont défilé devant Pistor. Cependant, il a été noté que d’autres affections associées comme l’eczéma du canal auditif, les douleurs de l’articulation temporo-mandibulaire et les acouphènes allaient en bénéficier.

La reconnaissance de la mésothérapie Les origines de la mésothérapie

Pistor a inventé le terme “mésothérapie” dans sa première publication de la technique, dans une revue médicale locale en 1958. Il la définissait comme le traitement du mésoderme (la couche germinale primaire qui se développe en tissu conjonctif, muscle et système circulatoire), en référence aux effets de la procaïne locale sur un si grand nombre de tissus. La “mésothérapie” peut donc être considérée comme un dérivé de la pharmacothérapie, suite à la manipulation fortuite de la voie intradermique, jusqu’alors moins bien explorée, pour traiter des conditions médicales.

Le développement mondial de la mésothérapie

Pistor a fondé la Société française de mésothérapie en 1964 et a étendu la technique au traitement des affections médicales, vétérinaires et cosmétiques générales. En 1987, l’Académie nationale de médecine française a officiellement reconnu la mésothérapie comme une spécialité médicale. Entre-temps, la mésothérapie est devenue populaire dans la plupart des régions d’Europe, d’Amérique du Sud et, plus récemment, aux États-Unis et dans les pays asiatiques. Pistor est décédé en 2003. Ce serait un hommage approprié si les mésothérapeutes du monde entier déclaraient le Dr Pistor “Le père de la mésothérapie”.

Rappel : Qu’est-ce que la Mésothérapie

La mésothérapie est une technique médicale alternative qui consiste en des injections ciblées de médicaments dans la couche profonde de la peau (le derme).